Veganarchie

Le Veganarchisme ou anarchisme vegan, est la philosophie politique du véganisme (plus précisément de la libération animale) et de l'anarchisme, créeant ainsi une praxis combinée comme moyen pour la révolution sociale. Cette position argue que l'Etat est incapable et dispensable pour les animaux, humains et non-humains, en y opposant la pratique du véganisme. C'est donc une théorie politique double, considérant que ces deux philosophies (anarchisme et véganisme) se rejoignent et se complètent. Cette dynamique est aussi celle de la perspective antispéciste de l'Anarchisme vert ("green anarchism"), qui peut aussi être comprise comme perspective anarchiste de la libération animale.

Les véganarchistes considèrent les dynamiques de l'oppression comme étant structurées de manière interdépendante : du capitalisme, du racisme et de sexisme jusqu'à la suprématie humaine, et redéfinissent ainsi le véganisme comme une radicalité philosophique qui voit l'État comme inutile pour les animaux. Idéologiquement, c'est un mouvement qui considère la libération humaine, animale et de la terre comme différentes facette d'une même lutte. Les partisans de cette critique sont souvent opposés aux réformes désireuses d'améliorer la "condition animale", car ils refusent de limiter leurs buts politiques aux changements de la loi.

Cette philosophie fut d'abord popularisée par Brian A. Dominick dans son essai Liberation Animale et Révolution Sociale, puis plus tard promu par des groupes de musique comme le groupe anarcho-punk Virus, reprenant la symbolique anarchiste.

Le véganarchisme est souvent recouvert par des termes tels que veganisme radical, libération totale, révolution totale, ou encore abolition totale.

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site